AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ø HISTOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 164
Double comptes : Je suis unique, écoutez ma voix
Age du personnage : la quarantaine
Fonction/Occupation : Dirigeant de la cité, de son armée et de ses ressources
Avatar : Edward Norton

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: ø HISTOIRE 19.06.15 21:52


Histoire
“ I've lost the power to understand what it takes to be a man with my heart “


PRÉ-CATHARSIS.

A   la veille de la Catharsis, le monde vivait le 21ème siècle bouclé derrière ses écrans de téléphone et de télévisions. La guerre, la faim, la peur : les maux de l’humanité sont multiples, vicieux manipulateurs qui assombrissent le cœur des Hommes. La population terrienne est rongée par les péchés et la haine décime les âmes, détruit l’innocence, blâme la naïveté. La politique périme, bouffée par la gangréneuse corruption, les plus bas instincts font la loi. Le monde crame, le paradis n’est plus qu’une chimère aux allures de petites puces technologiques. Notion pliée aux exigences des publicitaires, de l’industrie omniprésente. Consommation, standardisation, uniformisation : là sont les nouveaux synonymes de l’Eden sur Terre. La technologie a pris le relai du cœur et les étendards se baissent pour ne plus jamais se relever. L’Homme se courbe sous le joug du pouvoir, de la richesse. Les croyances s’éteignent dans le sang versé de ses fidèles. Les enfants ne sont plus les éternels innocents en lesquels nous pouvions semer la graine de l’espoir. Les vieux meurent seuls, les jeunes se marient, seuls, chacun s’enferme dans son monde et oublie la présence du vrai, la télécommande dans une main, le flingue dans l’autre. Il n’y a plus d’idéologie populaire, libertaire, les conflits religieux ravagent le monde embarqué dans une Troisième Guerre assassine.

Chacun, dans sa petite vie serrée, dans son petit cocon mortuaire, ignore la Troisième Guerre s’il ne la vit pas. Personne ne lève plus la tête vers le ciel, c’est pourquoi personne n’a remarqué sa couleur inhabituelle : rouge.

A la veille de la Catharsis, le ciel du monde s’est teinté de rouge, comme si le sang des morts, tués à la guerre, et comme si le cœur des Hommes s’y étaient réfugiés, et la nuit du 23 mai 2050, la Catharsis opéra.

Dans la nuit, une étrange brume descendue du ciel s’est répandue sur la Terre, s’établissant partout où elle le pouvait. La poudre blanche, volatile, s’est insinuée dans les maisons, par les fenêtres, sous les portes, dans les corps et les esprits et bientôt, toutes les personnes endormies ou non, se sont retrouvées dans l’inconscient le plus total. Trou noir.

Pour la première fois dans l’histoire de l’Humanité, tous les Hommes, en même temps, dormaient. La lumière s’éteignit, les ténèbres se posèrent sur Terre et alors, naturellement, la Catharsis purgea la Terre de ses péchés. Les enfants en bas âge et les générations les plus vieilles moururent, toutes, dans un souffle commun, en compagnie des hommes les plus mauvais que le monde ait portés. Le courant électrique rejoignit la Terre et disparu. La fumée, en évoluant dans l’espace, détruisait les signes évidents de l’industrie et de la consommation : les voitures se broyaient à son passage, les installations tombaient en ruine et les fenêtres s’éclataient. Les entailles que l’Homme avaient faites à la terre se rebouchaient, les creux disparaissaient, les racines des arbres tendaient à percer le bitume en cabossant les routes. Les petites villes et ses habitants étaient balayés de la surface du globe, et la nature, autorisée à s’épanouir, reprit ses droits. Les plus grandes villes, quant à elles, survécurent au retour de la nature et, bien que leur physionomie fut changée, végétalisée, les immeubles détruits et déserts, tinrent debout.

Et ce n’est pas tout. Au petit matin de la Catharsis, le reste de la population s’éveilla comme au premier matin de sa vie : vide de souvenir, d’expérience, de vécu. Le monde avait oublié sa propre existence, reniée, purgée. Chaque être humain, bon et pur, se retrouvait vierge de toute histoire.

Tous avaient oublié comment s’exprimer, compter, et lire. Tous, sauf un.

Tous, sauf ceux qui allaient ensuite vivre dans la réclusion et l’isolement.

code (c) crackle bones



Dernière édition par Monsieur le 03.04.16 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 164
Double comptes : Je suis unique, écoutez ma voix
Age du personnage : la quarantaine
Fonction/Occupation : Dirigeant de la cité, de son armée et de ses ressources
Avatar : Edward Norton

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: ø HISTOIRE 19.06.15 21:52




POST-CATHARSIS

Au  lendemain de la Catharsis, le reste de la population sombra dans un tragique épisode de panique. Personne n’était capable de se comprendre, de parler. Personne n’était capable de se définir. Tous les êtres humains, de 12 à 40 ans, qui étaient restés en vie se cachaient, se battaient, s’entre-tuaient, et aucun ne sut raisonner l’autre, jusqu’à ce qu’un homme un jour, élève la voix.

Monsieur, n’a aucune identité, aucun prénom, car toutes traces d’identifications ont étés effacées par la brume. Mais Monsieur s’est réveillé en connaissance du monde. Certains encore capables de parler, d’autre de lire, d’autre de compter, furent les premiers à entendre les paroles de Monsieur. Celui qui s’est levé, et qui savait encore utiliser les instruments les plus simples de l’ancienne vie courante, lui qui savait ce qu’était une fourchette, une chaise. Son esprit vierge de tout souvenir avait conservé néanmoins la faculté de nommer les choses, de s’exprimer, et bientôt la langue qu’il parlait fut celle que tous parlèrent lorsqu’il répandit son savoir et se mit à guider les âmes perdues. Rapidement, son discours éclaira les Hommes et la paix revint grâce à celui qui était naturellement devenu le guide de l’Humanité en proie à l’oubli, et à la Renaissance.

Lorsqu’un matin, un homme se mit à éprouver de fortes migraines et a égrener un discours sans logique, parlant de machines roulantes, d’interrupteurs amenant une autre lumière que celle du Soleil, Monsieur, éclaira le monde d’une vérité qui jusqu’alors avait été cachée.

Un autre monde, avant le leur, avait existé, rongé par le mal et les ténèbres. Un monde qui avait disparu. Un monde qu’ils ne connaissaient pas. Et les personnes qui avaient encore en elle le souvenir de ce monde passé étaient porteuses de mort, d’imprécations, de maladie. Avec eux, reviendraient le mal, la souffrance et l’Homme disparaitrait de nouveau. C’est pourquoi l’homme aux migraines disparu, exécuté par Monsieur. C’est ainsi que celui-ci fut déclaré guide universel, et qu’il imposa cinq préceptes. C’est également ce jour-là que la chasse à l’homme commença, pour ceux qui alors se souvenaient.

Le temps fit son effet, l’Humanité se remit à apprendre et une nouvelle sorte de gouvernement s’établit, Monsieur à sa tête. La vie reprit doucement son cours, tout un chacun apprenant à vivre avec les éléments que la nature disposait. L’argent disparu, le troc était le système de commerce. L’Humanité se devait de vivre comme au premier jour : culture, artisanat, entraide. Les plus érudits, prédisposés, travaillant pour le gouvernement, savaient lire et de nouveau écrire, ce qui permit de déchiffrer les livres les plus simples et de répandre un savoir basique. Ainsi le gouvernement se renforça, créant dans un premier temps la Milice en engageant des personnes naturellement douées pour le combat, pour protéger les citoyens des criminels recherchés : les Outlaws.

Les années aidant, le gouvernement consolida ses fondations tandis que le nombre d’Outlaws grandissait doucement, traqués, exécutés et rejetés par la population. Cinq années après la Catharsis, la vie commençait donc à reprendre son cours, sous le regard bienveillant du guide universel, Monsieur.


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
 

ø HISTOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand
» je vous présente mon histoire avec ma fille Inès
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis 23 :: CATHARSIS :: CONTEXTE & CHARTES :: contexte & intrigues-