AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ø INTRIGUE #1 — “ In the hour of our twilight “

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 164
Double comptes : Je suis unique, écoutez ma voix
Age du personnage : la quarantaine
Fonction/Occupation : Dirigeant de la cité, de son armée et de ses ressources
Avatar : Edward Norton

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: ø INTRIGUE #1 — “ In the hour of our twilight “ 08.09.15 16:30


In the hour of our twilight
This world is burning.


INTRIGUE I

 
— Soir du 15 AVRIL 5PC

« Fabuleux coucher de soleil, n’est-ce pas, 013 ?
— Je ne vous ai pas entendu arriver Monsieur, veuillez m’excuser.
— Non, ne vous reculez pas. Je venais m’assurer directement avec vous de l’efficacité de votre équipe. »

Monsieur lui-même, posté sur le toit du bâtiment de la Milice, observe le jour tombant, entourés des chefs de factions réquisitionnés pour la mission devant se dérouler dans la nuit.

« C’est la meilleure équipe Monsieur. Je les ai entrainés. 457 et moi-même avons réunis nos meilleurs éléments. 146 a investit un arsenal précieux dans cette mission. Et les informations de la Tactique sont très précises. Nous savons où sera le convoi ce soir, tout est réglé.
— Bien. J’entends à ce que tous les hors-la-loi ne soient pas exécutés. Il y a longtemps que le peuple citéen n’a pas eu sous les yeux l’exemple décadent.
— C’est entendu. Je vais de ce pas prévenir mes agents responsables du développement de la mission. Merci pour votre confiance, Monsieur. »

Le chef de la faction d’intervention courbe le visage respectueusement vers le maître de la Cité puis adresse un regard à son collègue. Elle n’a pas besoin de l’attendre car il est déjà derrière elle, droit et fier d’assister JJ 013 dans sa démarche. Monsieur venait de lui adresser la parole. Tout le poids de la mission réside sur leurs épaules.

Le ciel vire du rouge au bleu doucement, le début de soirée n’est ni trop chaud, ni trop froid. Le climat est agréable, la brise qui secoue les arbres accompagne les murmures des habitants de la Cité qui perçoivent les mouvements de miliciens sur la Grand-Place de la Cité. Lorsque JJ atteint ladite place, suivie de près par Swan 060, acolyte et partenaire, les murmures s’éteignent. Les bribes de conversations qui s’élevaient des miliciens en rang s’effacent également. Les torses sont bombés, les visages fermés, les corps sont droits et rigides. A l’arrivée de JJ, ses deux agents en charge de la mission se retournent et se raidissent à leur tour après l’avoir saluée. La responsable les invite à se rapprocher d’elle. Sur le ton de la confidence

« 022, 029, veillez à nous ramener quelques prisonniers. Monsieur exige ses exemples. Et par les cinq préceptes, s’il vous plait, tâchez de remplir votre mission avec succès. »

Les deux agents acquiescent, se retirent et se positionnent à l’avant de la troupe d’intervention mise en place pour cette soirée exceptionnelle. JJ et Swan montent les premières marches de la Maison-Mère pour faire face aux troupes miliciennes, mains dans le dos puis sur le cœur.

« Que la sagesse de Monsieur vous guide cette nuit. »

La milice leur répond en écho. Les troupes se resserrent, les agents en charge saluent une dernière fois en direction de la Maison-Mère puis s’éloignent en direction des portes de la ville.


Ø


C’est une belle nuit. La journée a été chaude, le camp des Outlaws, dirigé par Bonnie J. Black et sa petite équipe, s’est posé il y a quelques heures de cela. Les résistants chargés de la défense du convoi sont à leur poste, autour du convoi en stand-by uniquement pour quelques heures de sommeil. Pas un bruit ne secoue le campement de fortune, le feu a été éteint, pas une lumière. Les résistants en ronde se sont habitués à l’obscurité et se fient aux rayons de lune qui arrivent à traverser l’épais feuillage.

Aucun d’eux n’a vu venir le coup. Il faut dire que la milice a été discrète, parfaitement entrainée. Un messager intercepté et récupéré par la section de recherche de la Cité, puis exécuté après avoir été torturé par les renseignements. La milice a un large coup d’avance sur les hors-la-loi. Encerclés dans la nuit ils n’ont rien vu venir, n’ont pas su se défendre du carnage.

Des flèches enflammées sont arrivées directement au cœur du campement, et l’un des gardes du camp a à peine eu le temps d’alerter ses semblables qu’un couteau s’est glissé sous son menton et l’a réduit au silence pour toujours. Le plan de la milice ? Tuer en premier ceux qui gardent, mettre le feu au campement et faire brûler les hérétiques.

Sous les ordres hélés de Carter 029 et Alexander 022, les troupes brûlent, tuent, pillent et traquent les fuyards qui cherchent à s’échapper du carnage. Les hors-la-loi butent sur leurs frères tombés sous les lames miliciennes, sous le feu dévastateur. Bientôt le camp ne ressemble plus à rien qu’un brasier, les flammes s’élèvent et grandissent, donnant assez de lumières pour que les troupes armées de la Cité aient largement de quoi couvrir visuellement la zone d'extermination.

Les outlaws qui réussissent à s’enfuir rejoindront les ruines d’une station service, plusieurs kilomètres plus loin, près d’un poteau électrique dévasté par le temps, relique du passé, élément qui fait peur au plus croyant des Citéens. Il leur faudra courir, à ces hors-la-loi, pour atteindre ce havre de paix éphémère. Ceux qui ne réussiront à s’échapper finiront aux mains des miliciens, heureux de ramener avec eux des tributs, des exemples, des déchets qui seront éliminés le lendemain sur la Grand-Place de la Cité.

Bonnie, chef du convoi, leur a échappé et elle aussi réussira à rejoindre les ruines. Carter et Alexander reviendront avec leur équipe en vainqueurs, en héros. Chaque élément qui a aidé à la réussite de cette mission sera décoré, acclamé, les habitants de la cité les applaudiront à leur passage et cracheront aux pieds des prisonniers capturés. Les vivres récupérés seront confiés au conseil.

Le convoi qui se dirigeait en direction du camp sédentaire, lui, est dévasté. Il ne reste que la moitié des effectifs de départ et, sur la dizaine de résistants chargés de la protection du convoi il ne reste que quatre personnes. Le convoi est anéanti. Les forces sont dissipées. Ils savent pertinemment que des troupes de la faction de recherche quadrillent les environs du camp brûlé, ce qui fait qu’ils ne peuvent y retourner pour récupérer autre chose que leurs sacs.

La mission de la Milice est un succès total. Les outlaws restants vont-ils réussirent à atteindre le campement sédentaire ? Du côté de la Cité, c’est la fête après cet événement extraordinaire. Serez-vous à l’exécution programmée des hérétiques ?

code (c) crackle bones



Dernière édition par Monsieur le 03.04.16 15:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 164
Double comptes : Je suis unique, écoutez ma voix
Age du personnage : la quarantaine
Fonction/Occupation : Dirigeant de la cité, de son armée et de ses ressources
Avatar : Edward Norton

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: ø INTRIGUE #1 — “ In the hour of our twilight “ 08.09.15 16:47


Récapitulatif des évènements


DU CÔTÉ DE LA MILICE

L'équipe chargée de la mission est dirigée par Carter 029 et Alexander 022. Elle est composée de miliciens de la faction d'intervention et de recherches terrain. Des éléments de l'armement sont là également pour poser des pièges autour du camp.
L'équipe part en fin d'après-midi et arrive au camp au milieu de la nuit, vers deux heures du matin. Dans un même temps, les éléments de la faction de recherche encerclent le campement, tuent les gardes et les agents de l'armement commencent à mettre le feu par des flèches. Le convoi est pillé, les outlaws sont tués et traqués quand ils arrivent à s'enfuir. Certains sont gardés prisonniers.
La milice repart lorsque le convoi est définitivement détruit. Ils mettent évidemment des heures à rentrer à la Cité, au milieu de la matinée. Ils sont attendus et accueillis par les lambdas. Les prisonniers seront remis à la section de recherche pour des interrogatoires. A la fin de la journée, deux évènements :

— L'exécution des prisonniers sur la Grand-Place.
— Les soldats présents lors de cette mission sont décorés par JJ 013, Swan 060, Eliott 457 et son/sa partenaire. Discours de Monsieur. Lancement d'une fête qui dure toute la nuit.




DU CÔTÉ DU CONVOI OUTLAW

Dans le convoi d'Outlaws c'est beaucoup moins drôle.
Les hors-la-loi sous la direction de Bonnie avaient pour ordre, comme chaque soir, de faire leurs sacs en cas de fuite inopinée.
Ceux qui ont réussit à s'échapper avaient également pour ordre, en cas de problème, de se rendre dans les ruines d'une station service située à plusieurs kilomètres de marche du campement. Bonnie et les outlaws restants attendront jusqu'au soir d'après avant de partir dans deux buts : Attendre au cas où d'autres rescapés du convoi puis partir rejoindre comme prévu le campement sédentaire de Noah.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
 

ø INTRIGUE #1 — “ In the hour of our twilight “

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Aux addict de Twilight
» Twilight Shower Gel
» ✻ intrigue fête foraine (Halloween)
» Jeux de société
» Le Cercle des poètes disparus
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis 23 :: CATHARSIS :: CONTEXTE & CHARTES :: contexte & intrigues-